GUIDE

Routine Cheveux

Adoptez des produits naturels et efficaces.

Oui, il existe des produits à la composition clean pour avoir des cheveux et un cuir chevelu éclatants de santé.

Des soins faciles et rapides à réaliser.

Concentrez-vous sur les gestes essentiels à l'efficacité prouvée et qui ont un vrai impact sur vos cheveux.

Créez la routine adaptée à vos besoins.

Nous vous conseillons pour adopter les produits et recettes express qui répondent aux besoins de vos cheveux. Sans en faire trop, juste ce qu'il vous faut !

Objectif n°1

LAVER ET SÉCHER EFFICACEMENT, SANS ABÎMER

Pourquoi utiliser un après-shampoing ?

Les après-shampoings contiennent des quats ou des silicones qui servent à gainer et lustrer la fibre capillaire pour cacher les aspérités (les écailles de la cuticule qui sont abîmées) et leur donner un meilleur aspect.

Les quats, c’est le petit nom des ammonium quaternaires, des agents occlusifs très répandus dans les cosmétiques. Ils ont pris le relai quand les silicones ont commencé à être mal vus par les consommateurs. Les quats forment une couche protectrice autour du cheveu, plus ou moins tenace. Certains sont solubles dans l’eau et se rincent, d’autres non.

Comme pour le shampoing, ils n’ont aucune propriété de soin. Par contre, ils aident à démêler les cheveux sans trop de difficultés ! L'après-shampoing n'est donc pas obligatoire mais si vous avez les cheveux souvent mêlés, ne zappez pas cette étape. Plus vous démêlerez vos cheveux en douceur, moins vous casserez les fibres.

Qu'est-ce qu'un bon shampoing ?

C’est un shampoing doux, qui n’irrite pas le cuir chevelu mais qui nettoie tout de même suffisamment bien pour retirer toutes les saletés et laisser le cuir chevelu respirer. Notez bien que les shampoings n’ont pas d’autres fonctions que de laver ! Les shampoings nourrissants, hydratants, revitalisants etc … sont des arguments marketing.

En revanche, il est important de choisir un shampoing adapté à votre type de cheveux (lisses, ondulés, bouclés, crépus) et en cas de problématiques récurrentes (cuir chevelu gras, démangeaisons).

Pour laver, les shampoings contiennent des tensioactifs qui sont utilisés pour leurs fonctions moussantes et nettoyantes. Il y a différents types de tensioactifs. Certains sont doux, d’autres sont très agressifs. Pour choisir un bon shampoing, il faut donc faire attention aux tensioactifs dans la composition. Pour repérer les tensioactifs agressifs, regardez la liste INCI et évitez tous les ingrédients contenant le mot "Sulfate".

Qu'est-ce qu'un bon shampoing ?

C’est un shampoing doux, qui n’irrite pas le cuir chevelu mais qui nettoie tout de même suffisamment bien pour retirer toutes les saletés et laisser le cuir chevelu respirer. Notez bien que les shampoings n’ont pas d’autres fonctions que de laver ! Les shampoings nourrissants, hydratants, revitalisants etc … sont des arguments marketing.

En revanche, il est important de choisir un shampoing adapté à votre type de cheveux (lisses, ondulés, bouclés, crépus) et en cas de problématiques récurrentes (cuir chevelu gras, démangeaisons).

Pour laver, les shampoings contiennent des tensioactifs qui sont utilisés pour leurs fonctions moussantes et nettoyantes. Il y a différents types de tensioactifs. Certains sont doux, d’autres sont très agressifs. Pour choisir un bon shampoing, il faut donc faire attention aux tensioactifs dans la composition. Pour repérer les tensioactifs agressifs, regardez la liste INCI et évitez tous les ingrédients contenant le mot "Sulfate".

Pourquoi utiliser un après-shampoing ?

Les après-shampoings contiennent des quats ou des silicones qui servent à gainer et lustrer la fibre capillaire pour cacher les aspérités (les écailles de la cuticule qui sont abîmées) et leur donner un meilleur aspect.

Les quats, c’est le petit nom des ammonium quaternaires, des agents occlusifs très répandus dans les cosmétiques. Ils ont pris le relai quand les silicones ont commencé à être mal vus par les consommateurs. Les quats forment une couche protectrice autour du cheveu, plus ou moins tenace. Certains sont solubles dans l’eau et se rincent, d’autres non.

Comme pour le shampoing, ils n’ont aucune propriété de soin. Par contre, ils aident à démêler les cheveux sans trop de difficultés ! L'après-shampoing n'est donc pas obligatoire mais si vous avez les cheveux souvent mêlés, ne zappez pas cette étape. Plus vous démêlerez vos cheveux en douceur, moins vous casserez les fibres.

LAVER, DÉMÊLER, SÉCHER

Toujours avec efficacité, sans jamais abîmer !

SHAMPOING

SHAMPOING

FRÉQUENCE
À ADAPTER

Commencez par bien humidifier vos cheveux. Appliquez une noisette de shampoing dans la paume de votre main, frottez-les entre elles et appliquez le shampoing au niveau des racines et massez 1 minute avec la pulpe des doigts.

Pour faciliter l'accès aux racines, surtout si vous avez les cheveux longs et épais, vous pouvez opter pour l'option tête en bas ! Faites attention à bien maintenir les abdos pour ne pas vous faire mal au dos. Rincez à l'eau claire, plutôt tiède. Évitez l'eau très chaude pour ne pas agresser le cuir chevelu qui risquerait alors de graisser rapidement.

Le cuir chevelu a besoin d’être nettoyé pour éviter d’étouffer les racines à cause du sébum accumulé. Mais les longueurs n’ont pas besoin d’être décapées. Quand vous faites votre shampoing, concentrez-vous sur les racines et évitez d'appliquer sur les longueurs pour les préserver. Quand le shampoing est rincé, il va laver doucement les longueurs en coulant le long de la fibre capillaire. La seule exception est le shampoing qui vise à rincer un bain d’huile. Il est parfois nécessaire dans ce cas de shampouiner les longueurs.

Un shampoing réalisé 1 à 2 fois par semaine est idéal pour laver sans agresser, mais c'est à adapter selon vos besoins.

APRÈS-SHAMPOING

APRÈS-SHAMPOING

JUSTE APRÈS LE SHAMPOING

Le meilleur moment pour démêler ses cheveux (et particulièrement pour les cheveux bouclés) c’est sous la douche, les cheveux gorgés d’après-shampoing. Un cheveu brossé à sec sans protection particulière va facilement casser. Donc les démêler lorsqu’ils sont bien gainés par le démêlant limite fortement les dégâts.

Appliquez une belle noisette de produit sur les longueurs puis passez au démêlage ! Pas la peine d'appliquer au niveau des racines pour éviter de les graisser. Il est important de bien commencer le démêlage par les pointes et de remonter progressivement vers le haut pour éviter d’accumuler les noeuds sur les pointes, qui sont la partie la plus fragile des cheveux.

Vous pouvez utiliser une brosse, un peigne ou bien vos doigts ! Testez les différentes options et identifiez celle qui vous fait perdre le moins de cheveux.

SÉCHAGE

SPRAY THERMOPROTECTEUR (OPTIONNEL)

Fer à lisser et/ou sèche-cheveux utilisés à haute ou basse température vont dessécher les cheveux. Les cheveux sont cassants, brûlés, secs et rien ne pourra réparer les pointes abîmées. Il faudra couper. Bannir les appareils chauffants sont un premier pas pour accepter sa nature de cheveux naturelle.

Un séchage naturel et doux en épongeant l’excédent d’eau à l’aide d’une serviette en microfibre va préserver la fibre capillaire. Évitez la serviette en coton qui va davantage abîmer la fibre. On évite aussi de laisser la serviette sur sa tête avec les cheveux enroulés dedans : vous allez tirer sur les racines et accentuer la chute des cheveux.

Pour les cheveux bouclés et crépus, le diffuseur peut se révéler être un super appareil, veillez simplement à en sélectionner un qui propose une option air froid (le plus possible) !

Si vous ne pouvez vraiment pas vous passer du sèche-cheveux, regardez du côté des sprays thermoprotecteurs pour protéger un maximum les cheveux de la chaleur.

Objectif n°2

PROTÉGER SES CHEVEUX AU QUOTIDIEN

Qu'est-ce qui agresse vos cheveux au quotidien ?

Sans que vous vous en rendiez vraiment compte vos cheveux sont mis à rude épreuve quotidiennement. Le vent, les frottements contre une écharpe, un oreiller, les baignades, le froid ou encore les grosses chaleurs, tous ces facteurs assèchent et abîment les cheveux et peuvent provoquer des fourches. Comme la peau, les cheveux ont besoin d’être protégés des agressions extérieures.

À quoi ça sert de protéger ses cheveux ?

Protéger ses cheveux et surtout ses pointes va leur permettre de glisser sans accrocher avec les matières en contact ! Cela va aussi retenir l’hydratation au coeur de la fibre capillaire en formant une barrière autour de la cuticule. C’est une étape indispensable pour garder une chevelure saine sur toute la longueur.

Qu'est-ce qui agresse vos cheveux au quotidien ?

Sans que vous vous en rendiez vraiment compte vos cheveux sont mis à rude épreuve quotidiennement. Le vent, les frottements contre une écharpe, un oreiller, les baignades, le froid ou encore les grosses chaleurs, tous ces facteurs assèchent et abîment les cheveux et peuvent provoquer des fourches. Comme la peau, les cheveux ont besoin d’être protégés des agressions extérieures.

À quoi ça sert de protéger ses cheveux ?

Protéger ses cheveux et surtout ses pointes va leur permettre de glisser sans accrocher avec les matières en contact ! Cela va aussi retenir l’hydratation au coeur de la fibre capillaire en formant une barrière autour de la cuticule. C’est une étape indispensable pour garder une chevelure saine sur toute la longueur.

3 GESTES FACILES À ADOPTER

pour préserver ses cheveux de la casse.

COUPER LES POINTES

Les cheveux secs peuvent être nourris et hydratés mais les pointes fourchues ne se réparent pas. Les couper est le seul moyen de retrouver une base saine. Les fourches, si elles ne sont pas coupées à temps, vont remonter la fibre capillaire et abîmer les longueurs. Il vaut mieux ne pas perdre de temps !

Si couper d’un coup les pointes fourchues peut faire peur, il est tout à fait possible de couper 1 à 2 cm par mois pour ne pas perdre en longueur.

Pour celles et ceux qui ont un objectif de pousse, vous verrez que couper fréquemment vos cheveux vous aidera à atteindre cet objectif plus rapidement. Sauf en cas de maladie, les cheveux poussent bien au niveau de la racine. Ce sont les pointes abîmées qui raccourcissent les cheveux et vous donnent l'impression qu'ils ne poussent plus.

FAIRE UN LEAVE-IN

CRÈME CAPILLAIRE (=LEAVE-IN)

APRÈS CHAQUE LAVAGE

Premier soin fréquent à adopter : le leave-in ou crème capillaire sans rinçage. C'est un soin pour les cheveux que l’on applique sur les longueurs et pointes après la routine de lavage. On peut aussi tout à fait utiliser une petite quantité de son après-shampoing naturel habituel à cet effet.

Il existe différents types de leave-in, à choisir en fonction de son type de cheveux. Certains sont plus riches que d’autres. Les cheveux fins préfèreront les textures fluides et légères, pauvres en beurres et en huiles tandis que les cheveux bouclés ou épais préfèreront des textures riches et grasses.

On prend une petite noisette dans les mains, on frotte les mains entre elles et on applique sur les longueurs et les pointes. À faire sur cheveux démêlés et mouillés, juste après le shampoing et avant les produits de coiffage éventuels.

SCELLER L'HYDRATATION

HUILE VÉGÉTALE

2 À 4 FOIS PAR SEMAINE

Deuxième geste indispensable pour protéger de la casse : sceller l'hydratation avec une goutte d'huile végétale. Pour retenir l’hydratation au coeur de la fibre capillaire et empêcher les frottements trop agressifs, on peut appliquer une goutte d’huile végétale sur les pointes.

Appliquez 1 goutte (pas plus !) d'huile dans vos mains, chauffez la matière et répartissez sur les pointes et longueurs. Cela peut se faire juste après l'étape du leave-in sur cheveux mouillés ou sur cheveux secs. Si vous appliquez sur cheveux secs, faites-le 30 minutes avant d'aller vous coucher pour laisser agir toute la nuit. 3 à 4 fois par semaine, à adapter selon les besoins de vos cheveux.

Cette étape ne conviendra pas à toutes les natures de cheveux, notamment les cheveux fins qui peuvent être alourdis avec une routine trop riche.

Objectif n°3

FAIRE DES SOINS ADAPTÉS

Faites des masques adaptés aux besoins de vos cheveux.

Le secret de cheveux en pleine forme, c’est la bonne alternance de masques hydratants et de masques nourrissants. Mais quelle est la différence entre hydratation et nutrition des cheveux ?

La plupart du temps, lorsqu’on fait un masque cheveux, on privilégie les masques nourrissants. Pourtant, les cheveux tout comme la peau ont besoin de “boire” et de “manger”. Les cheveux ont même souvent besoin de plus d’hydratation que de nutrition.

Des cheveux secs, fourchus, cassants manquent de nutrition. Des cheveux électriques, ternes, rêches manquent d'hydratation.

Les cheveux exposés à des traitements chimiques, chauffés à trop haute température avec des sèche-cheveux ou des fers à lisser vont également avoir besoin de soins protéinés, afin de reconstruire la fibre capillaire abîmée.

Avec la clarification, repartez tous les mois sur de bonnes bases !

Vous souhaitez arrêter les produits chimiques et passer à une routine 100% naturelle ? La clarification va vous permettre de repartir de zéro en éliminant les silicones et autres produits chimiques de vos cheveux.

Vous avez déjà adopté une routine naturelle ? La clarification va éliminer les résidus de produits coiffants qui s’accumulent sur la fibre capillaire et étouffent les cheveux et le cuir chevelu.

Elle lave en profondeur et débarrasse les cheveux des saletés accumulées qu’un shampoing doux sans sulfates ne parvient pas toujours à éliminer. C'est la garantie d'avoir des soins qui sont plus efficaces, un cuir chevelu sain et beaucoup de volume et de brillance pour vos cheveux.

Avec la clarification, repartez tous les mois sur de bonnes bases !

Vous souhaitez arrêter les produits chimiques et passer à une routine 100% naturelle ? La clarification va vous permettre de repartir de zéro en éliminant les silicones et autres produits chimiques de vos cheveux.

Vous avez déjà adopté une routine naturelle ? La clarification va éliminer les résidus de produits coiffants qui s’accumulent sur la fibre capillaire et étouffent les cheveux et le cuir chevelu.

Elle lave en profondeur et débarrasse les cheveux des saletés accumulées qu’un shampoing doux sans sulfates ne parvient pas toujours à éliminer. C'est la garantie d'avoir des soins qui sont plus efficaces, un cuir chevelu sain et beaucoup de volume et de brillance pour vos cheveux.

Faites des masques adaptés aux besoins de vos cheveux.

Le secret de cheveux en pleine forme, c’est la bonne alternance de masques hydratants et de masques nourrissants. Mais quelle est la différence entre hydratation et nutrition des cheveux ?

La plupart du temps, lorsqu’on fait un masque cheveux, on privilégie les masques nourrissants. Pourtant, les cheveux tout comme la peau ont besoin de “boire” et de “manger”. Les cheveux ont même souvent besoin de plus d’hydratation que de nutrition.

Des cheveux secs, fourchus, cassants manquent de nutrition. Des cheveux électriques, ternes, rêches manquent d'hydratation.

Les cheveux exposés à des traitements chimiques, chauffés à trop haute température avec des sèche-cheveux ou des fers à lisser vont également avoir besoin de soins protéinés, afin de reconstruire la fibre capillaire abîmée.

3 SOINS NATURELS À ADOPTER

pour des cheveux en pleine forme.

CLARIFICATION

BICARBONATE
DE SOUDE

1 FOIS PAR MOIS

C'est une étape super simple à réaliser ! Lorsque vous faites votre shampoing, ajoutez l'équivalent d'une pincée de bicarbonate de soude alimentaire pour une noisette de shampoing. Mélangez dans le creux de la main et faites votre shampoing comme à votre habitude en insistant bien sur les racines et un peu sur les longueurs. Rincez abondamment et ne laissez surtout pas poser, le bicarbonate assècherait les cheveux. Au besoin, démêlez avec un après-shampoing et rincez.

Enchaînez avec un masque hydratant (étape suivante) et laissez-le poser 1h. Terminez par un rinçage acide, au vinaigre de cidre par exemple, pour bien refermer les écailles des cuticules ouvertes par le pH basique du bicarbonate de soude. Pour cela mélangez une ou deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans 10 fois son volume d’eau et rincez les cheveux avec le mélange. Ne PAS rincer à l'eau claire après, l'odeur part en quelque minutes.

Une fois par mois est un rythme recommandé, mais le mieux reste d’observer ses cheveux afin de coller au mieux à leurs besoins. Si les cheveux réagissent moins aux soins, si les boucles ont du mal à se former, si les cheveux sont plats, sans volume, c’est qu’il y a peut-être trop de résidus de produits coiffants qui alourdissent les cheveux.

SOIN HYDRATANT

GEL D'ALOE VERA OU RECETTE MASQUE

1 FOIS PAR SEMAINE

Côté ingrédients hydratants, vous avez notre produit chouchou, le Gel d'Aloe Vera et vous les retrouverez surtout dans les placards de votre cuisine : miel, sirop d’agave, mélasse de sucre de canne, gel de lin, gel de chia, compote, poudres (guimauve, pulpe de baobab), yaourt, urée, glycérine, lait d'avoine ou crème de maizena. Les possibilités sont nombreuses !

Pour réaliser un masque hydratant, il suffit de mélanger un ou plusieurs ingrédients de la liste des agents hydratants. Pour commencer et afin de savoir si un ingrédient convient à ses cheveux, il est préférable de les tester tout d’abord seuls. Et de les mélanger ensuite en sélectionnant ceux que vos cheveux préfèrent.

Après avoir réalisé votre shampoing et démêlés vos cheveux si besoin, appliquez le soin hydratant sur vos longueurs et le cuir chevelu. Massez pendant 5 minutes avec la pulpe des doigts et laissez poser 30 minutes à 1h. Rincez à l'eau froide ou tiède SANS refaire de shampoing. Vous verrez, ça part tout seul ! Séchez ensuite comme à votre habitude.

SOIN NOURRISSANT

HUILES VÉGÉTALES OU BEURRES

1 À 2 FOIS PAR MOIS MAXI

Les soins nourrissants sont à faire moins fréquemment que les soins hydratants. 1 à 2 fois par mois maximum ! Parmi les ingrédients nourrissants on retrouve : huiles végétales, beurres végétaux, banane, avocat, lait de coco ou encore jaune d’oeuf.

Pour réaliser un masque nourrissant, il suffit de sélectionner une ou plusieurs huiles en fonction de sa nature de cheveux. On peut aussi fabriquer un baume pour nourrir ses pointes et longueurs, ou une pâte réalisée à l’aide des ingrédients de la cuisine.

Notre soin préféré chez Bionoble ? Le bain d'huile ! Mélangez une ou plusieurs huiles et appliquez sur les cheveux secs et démêlés. Laissez poser au minimum 1h et idéalement une nuit complète. Faites ensuite un premier shampoing pour enlever l'excédent d'huile. Rincez bien puis faites un deuxième shampoing pour bien laver vos cheveux (racines + longueurs). Séchez comme à votre habitude.

Ne cumulez jamais soin hydratant et soin nourrissant le même jour. Espacez-les d'au moins 2 à 3 jours. Lisez notre fiche conseils pour réaliser parfaitement votre bain d'huile.

NOS ASTUCES EN PLUS

pour prendre soin de vos cheveux.

Dormez sur une taie en satin ou en soie

Le coton (et un peu le lin) assèchent et frottent les cheveux et la peau pendant votre sommeil. La soie ou le satin permettent de limiter au maximum ces frictions pour préserver vos cheveux de la casse. Ultra efficace et sans trop d'efforts, vous n'avez aucune excuse pour ne pas appliquer cette astuce.

Choisissez une brosse ou un peigne à cheveux adapté

Une brosse en poils naturels pour les cheveux fins en manque de volume, avec des picots larges et espacés pour les cheveux bouclés et des picots en plastique fermes pour les cheveux crépus.

Séchez vos cheveux avec une serviette microfibre

Visage, corps, cheveux, il faut tout sécher avec cette matière ! Elle préserve votre peau et vos cheveux des frottements. On scrunch en douceur et on la lave fréquemment. L'idéal c'est vraiment d'en avoir plusieurs.

VOS QUESTIONS FRÉQUENTES

sur le soin des cheveux et du cuir chevelu.

Voici la liste !

Miel, Sirop d’agave, Mélasse de sucre de canne, Gel de lin, Gel de chia, Gel de gombo, Poudre de guimauve, Poudre de lalo, Poudre de pulpe de baobab, Aloe vera, Yaourt végétal, Laits végétaux, Compote, Urée, Glycérine végétale, Lait d’avoine, Crème de maïzena.

Pour réaliser un masque hydratant, il suffit de mélanger un ou plusieurs ingrédients de la liste des agents hydratants. Pour commencer et afin de savoir si un ingrédient convient à ses cheveux, il est préférable de les tester tout d’abord seuls. Et de les mélanger ensuite en sélectionnant ceux que les cheveux préfèrent.

Liste des ingrédients nourrissants :

Huiles végétales, Beurres végétaux, Banane, Avocat, Lait de coco, Jaune d’oeuf.

Pour réaliser un masque nourrissant, il suffit de sélectionner une ou plusieurs huiles en fonction de sa nature de cheveux. On peut aussi fabriquer un baume pour nourrir ses pointes et longueurs, ou une pâte réalisée à l’aide des ingrédients de la cuisine.

Faites des soins protéinés ! Les cheveux sont constitués de protéines. En cas de dommages sur la fibre capillaire, les soins protéinés vont aider à la reconstruction.

Un cheveu en manque de protéines est mou, cassant et élastique. Les boucles ont tendance à ne pas tenir la journée et à retomber rapidement.

Faire son soin protéiné maison :

Les oeufs ou le lait d’avoine contiennent naturellement des protéines mais elles ne pénètrent pas la fibre capillaire en raison de leur taille. On peut cependant ajouter des protéines hydrolysées que l’on trouve dans les commerces spécialisés afin de les incorporés à ses masques maison. Sous cette forme, les protéines pénètrent la fibre capillaire et agissent en profondeur.

La fréquence recommandée est d’un masque nourrissant 1 à 2 fois par mois maximum et un masque hydratant par semaine.

Cette fréquence est à adapter en fonction du type de cheveux. Les cheveux afro, frisés, bouclés auront souvent besoin de plus de nutrition.

Les masques du commerce que l’on achète tout prêts, bio ou non, sont des émulsions, c’est-à-dire qu’un émulsifiant vient lier une phase aqueuse et une phase huileuse pour former une texture crème. Les masques les plus hydratants sont par conséquent les masques composés soi-même avec les produits de la cuisine. Ceux du commerce sont plutôt nourrissants.

Les masques nourrissants peuvent se présenter sous différentes textures : émulsions, huiles, beurres...

Pour réaliser un masque hydratant, il suffit de mélanger un ou plusieurs ingrédients de la liste des agents hydratants. Pour commencer et afin de savoir si un ingrédient convient à ses cheveux, il est préférable de les tester tout d’abord seuls. Et de les mélanger ensuite en sélectionnant ceux que les cheveux préfèrent.

Pour réaliser un masque nourrissant, il suffit de sélectionner une ou plusieurs huiles en fonction de sa nature de cheveux. On peut aussi fabriquer un baume pour nourrir ses pointes et longueurs, ou une pâte réalisée à l’aide des ingrédients de la cuisine.

Les shampoings solides sont sans aucun doute plus responsables au niveau des emballages.

Pour être solides justement, ils contiennent un fort pourcentage de tensioactifs, souvent plus de 50% du total des ingrédients, ce qui les rend potentiellement irritants sur le long terme (apparition de pellicules, de démangeaisons, cuir chevelu qui graisse de plus en plus vite…).

Si vous utilisez un shampoing solide, veillez à bien alterner de temps en temps son utilisation avec celle d’un shampoing liquide doux ou de no-poo à base de poudres de plantes lavantes.

La coloration permanente est dite d’oxydation, elle est basée sur des réactions chimiques à l’intérieur du cortex du cheveu, en ouvrant les écailles de la cuticule par un procédé chimique.

Dans un premier temps la mélanine du cheveu est éclaircie à l'eau oxygénée ou peroxyde d'hydrogène en présence d'un agent alcalin (ammoniaque), ceci permet aux colorants de pénétrer à l'intérieur de la fibre capillaire et de colorer le cheveu.

Ensuite, les pigments chimiques vont remplacer les pigments précédemment effacés, on retrouve notamment du résorcinol ou des PPD. Ces deux étapes se produisent en même temps.

Les colorations permanentes répétées vont profondément abîmer la fibre capillaire, dont les écailles auront de plus en plus de mal à se refermer. Les écailles ouvertes ne protègent plus le cheveu et la moindre agression extérieure l’abîme d’autant plus

La coloration végétale a pour principal avantage de ne pas abîmer les cheveux ou le cuir chevelu. Au contraire, le henné est un véritable soin à part entière, très utilisé depuis de nombreuses années aux quatre coins du globe.

Contrairement à la coloration chimique, le henné ne va pas intervenir sur la structure même du cheveu. Les pigments vont se déposer à la surface de la fibre capillaire et l’enrober. La couleur s’ajoute donc par transparence à la couleur initiale. Cette propriété gainante en fait un soin volumateur et un bouclier contre les agressions extérieures.

LIVRAISON
OFFERTE

dès 35€ d'achats

PAIEMENT
SÉCURISÉ

CB, AMEX ou PayPal

CONSEILS
PERSONNALISÉS

100% SATISFAIT
OU REMBOURSÉ

garantie Bionoble